La parole aux jeunes…

« J’étais en troisième et je ne voulais plus aller en cours. Je n’aimais pas rester assis toute la journée. Je voulais apprendre la mécanique, et j’ai découvert l’EPAL… »

Dylan

 

« Dès la première année, on commence en atelier sur des véhicules pédagogiques, puis rapidement on travaille sur des véhicules clients »

Hammad